Le passeport et la carte d'embarquement de la passagère, qui prenait l'avion pour la première fois, lui ont été retirés.

Une passagère d’un avion de la China Southern Airlines a retardé le vol après avoir confondu la porte des toilettes de l’appareil avec l’issue de secours, déclenchant l’ouverture du toboggan d'évacuation de l’avion, rapporte "The Independent" cette semaine, citant "The Beijing News".

Cette quinquagénaire, selon le quotidien britannique, prenait l'avion pour la toute première fois à l'aéroport international de Chongqing. Alors que les passagers viennent de s'installer dans leurs sièges et que l'avion se prépare au départ, elle se dirige vers les toilettes et, dans sa précipitation, actionne la poignée de secours, déclenchant accidentellement le déploiement du toboggan destiné à l'évacuation d'urgence des passagers.

Une sonnerie assourdissante retentit, provoquant un mouvement de panique dans l'appareil, rapporte Mashable.

Plusieurs heures de retard

L'Airbus A321 a dû être évacué et, tandis que le personnel technique s'affairait sur le toboggan, les passagers ont patienté plusieurs heures à l'aéroport. Tous ont pu ensuite prendre un nouvel avion et rejoindre leur destination. Tous sauf... la maladroite passagère, qui non seulement n'a pas été autorisée à reprendre la route mais s'est vue, en prime, confisquer son passeport et sa carte d'embarquement à l'issue de son interrogatoire.

Selon la législation chinoise, les passagers peuvent en effet être considérés responsables sur le plan pénal s'ils nuisent aux conditions de sécurité du vol.

 

 

Le journal d'algerie